Khanikhola… Khanikhola est le nom du village où se situe notre nouveau projet.

Souvenez-vous. En 2015, le Népal a été touché par un violent séisme. Suite au désastre qu’a subi le pays, nous avons construit une école « sur le toit du monde ».

En juillet dernier, le phénomène de la mousson a pris des proportions tragiques. Des inondations torrentielles et des glissements de terrain ont fait 55 morts et de nombreux disparus.

rues de Kathmandu en juillet 2019

rues de Kathmandu en juillet 2019

Le district du Kavre a été aussi durement touché et plus particulièrement le village de Khanikhola. Celui-ci se situe à 110 kms de Kathmandu et à 1500 m. d’altitude. Il faut plus de six heures de route et une demi-heure de marche pour y accéder. Soixante dix familles sont installées dans le village. La plupart des habitants ont un niveau de vie très bas et dépendent essentiellement de l’agriculture. Malheureusement, ils ne sont pas en mesure de s’occuper pleinement de leurs familles en raison du manque de nourriture et d’eau. En raison de son éloignement, le village est privé d’eau, d’électricité et de routes praticables.

Pourtant, jusqu’en juillet 2019, il possédait une école primaire. Soixante écoliers (33 garçons et 27 filles, de 4 à 12 ans) s’y rendaient. Il y avait 2 professeurs et une aide. Hélas, un glissement de terrain a anéanti l’école ! Aujourd’hui, les élèvent doivent faire plus d’une heure de marche pour rejoindre l’école la plus proche.

nouveau projet 3ecole inondation 2

 

 

 

 

 

 

Des Enfants Une Ecole a donc décidé de se lancer dans ce nouveau projet : construire une école !

Le projet portera sur un bâtiment d’un seul niveau doté de 4 salles de classes. Il sera construit suivant une technique coréenne (SY Panel). Il sera, bien sûr, antisismique et sera phoniquement insonorisé. L’entreprise est basée au Népal et a déjà fait ses preuves en construisant des écoles, des maisons, des hôpitaux.

Un panneau SY est un matériau de construction qui se compose de deux dalles et il y a une isolation thermique entre elles. En raison de leur montage rigide, les panneaux sandwich peuvent supporter des charges élevées. Des panneaux isolés sont utilisés pour le toit, le revêtement extérieur et la cloison intérieure des bâtiments. La mousse de polyuréthane, la laine de verre, les EPS ignifugés sont utilisés comme matériaux d’isolation.
Cette technique permettra aussi de monter le bâtiment très rapidement.

Aidez-nous, comme certains d’entre vous l’ont fait par le passé, à réussir ce merveilleux challenge !

Si nous y arrivons, grâce à votre générosité, ce sera la troisième école que nous érigerons.

« L’éducation est un passeport pour l’avenir car demain appartient à ceux qui s’y préparent dès aujourd’hui » disait Malcom X.

Alors, n’hésitons plus !

Merci, dhanyabad .

gamins dernière page

 

11 juillet 2020

Nous aurions aimé vous dire que les travaux de l’école ont débuté, que tout se passe bien mais ce ne sera pas le cas. Pas aujourd’hui du moins. Au Népal aussi, le COVID a confiné ses habitants et depuis le début du mois, la mousson fait des ravages. Les glissements de terrain balayent des maisons, les routes sont submergées et malheureusement, il y a de nombreux morts et des disparus.

Nous avons sans doute beaucoup de mal à imaginer ce que la mousson est capable de faire. Alors voici quelques photos qui parlent d’elles-mêmes.

(photos prises par The Katmandu Post, Shiva Puri, My Republica Online)

 

nepal6nepal4

(cliquez sur la photo pour l’agrandir)